mercredi 10 avril 2013

ce soir c'est poisson : bar en croûte de sel sur écrasé de patates douces

Hé oui ce fût notre dîner d'hier soir, j'entends certains internautes dire "on va tout savoir sur ce blog", mais d'un autre côté, je ne vais pas cuisiner juste pour vous montrer les photos et me manger toute seule tous les plats, ou sinon c'est sûr c'est régime grossissant,

alors la recette du jour sera :

bar en croûte de sel sur écrasé de patates douces,


Il faut savoir déjà qu'en Bretagne nous avons la chance d'avoir du poisson pas trop onéreux, quoique j'ai remarqué que le prix fluctuait avec l'arrivée des touristes, bizarre, ça aussi, du fait, trouver du bar à 15 euros le kilo en supermarché n'est pas si rare ,compter un peu + voire beaucoup + sur l'étal du marché

2ème point, ce n'est pas du bar d'élévage, pas la peine d'en parler, celui ci ne passera même pas la porte de la maison, mais du bar de pêche,

alors après explications auprès du poissonnier, celui m'explique les différences de prix entre les bars, donc en 1er le bar d'élevage venant souvent de pays de l'Union Européenne, prix le plus bas possible, entre 5 et 10 euros le kilo,

 puis en 2ème le bar de pêche, celui qui est péché par les chalutiers en atlantique nord est comme il l'est souvent indiqué sur les étiquettes, comme la zone atlantique nord est va de la Bretagne au fin fond de l'Ecosse, la zone est donc très très large, donc le prix chez nous varie vers les 15/20 euros le kilo suivant où on l'achète,

 enfin en dernier, le plus noble le bar de ligne, péché localement, chez nous dans le golfe du Morbihan, estampillé bar de ligne, alors là le prix monte, + de 20 euros, voire beaucoup plus suivant la saison

après ce petit bla bla , passons aux choses sérieuses :

Il vous faut :
- 1 bar de 1 kg( 15/20 euros le kilo)
-500 gr de sel de Guerande,( moins d'1 euro)
-1 oignon
- herbes de Provence
-2 blancs d'oeufs
- cuisson : 40 mn dans un four chaud à 200°

-pour l'écrasé de patates douces :
-1kg de patates douces,(3/4 euros le kilo)

prix total : 20 euros pour 4/5 personnes, soit 4/5 euros par personne, on dépasse un peu le budget mais le bar fait parti des poissons nobles de part sa chair excellente

J'ai découvert la patate douce il n'y a pas très longtemps, et je vais dire que c'est presque une révolution, en voilà un légume facile à cuire, et très bon à manger, sa texture douce et légèrement sucrée fait que souvent les  enfants l'apprécient, on peut les cuisiner facilement en purée, mais dire écrasé ça fait plus chic, et même en frites, (là dessus je n'ai pas encore testé, à faire donc)

 Je congèle très facilement tous les poissons, car déjà au vu de leur fraicheur, passer tout de suite au congélateur ne pose pas de problèmes, et puis le poisson se congèle très facilement, pour cuire des tranches de colin, cabillaud, il n'y pas besoin de les décongeler, les passer directement dans un court bouillon, pour un poisson entier, il est préférable de le décongeler, donc ce bar avait déjà passé quelques mois à -21°

Après avoir nettoyé le bar, en ce qui concerne de le vider, le poissonnier le fait généralement avant de le vendre, mais si vous y tenez vraiment, une autre fois, je vous montrerai en photos, comment vider un poisson, ouvrir des huîtres, ouvrir une coquille st Jacques, cuire un homard etc etc

Une fois le bar bien lavé et séché, mettre à l'intérieur de celui ci l'oignon coupé en fines rondelles, et un peu d'herbe de Provence, surtout ne pas saler, poivrer légèrement

puis prendre les 2 blancs d'oeufs,( pour les jaunes, malheureusement c'est direct poubelle, un jaune d'oeuf ne se garde pas longtemps sinon malade, malade,et puis pour 2 jaunes, on ne va pas se lancer dans une préparation de crème caramel)et les mélanger avec le gros sel, bien mouiller la préparation et étaler sur tout le long du poisson sur une couche d'1/2 cm environ en faisant attention de ne pas en mettre côté ouverture et mettre au four 40mn environ


pour l'écrasé de pomme de terre, éplucher, nettoyer les patates douces, malheureusement je n'arrive pas à trouver des patates douces d'origine française, celles ci viennent des USA, ou d'Egypte


puis les couper en carrés, et les faire cuire à la vapeur, ici à la méthode vapeur de la cocotte minute, la patate douce se composant de beaucoup d'eau, les faire cuire dans une casserole d'eau chaude les rendra encore plus spongieuses
 puis une fois les patates cuites, les écraser avec un presse purée manuelle, et rajouter du beurre... salée bien sûr

 quand le poisson est cuit, ouvrir le sel avec un couteau, c'est dur en effet,  en faisant attention de ne pas trop en mettre sur le poisson, et voilà c'est prêt, bon appétit




Aucun commentaire: