mercredi 24 avril 2013

C'est le jour du poisson : Aiguillette de mer à la ratatouille

L'aiguillette de mer ou orphie, ou même "Bécassine de Mer" ; hé oui, je viens tout juste de l'apprendre et n'en déplaise à certains, on a bien une "bécassine" en Bretagne ; est un poisson long, fin et surtout sa caractéristique a un long bec armé de fines dents, elle pourrait ressembler à une anguille de mer.

L'aiguillette est souvent péchée dans le golfe du Morbihan, et sa chair fine est vraiment délicieuse, elle a aussi cette particularité d'avoir  les arrêtes et le dos qui deviennent de couleur vert clair à l'air et à la cuisson, ce qui permet de mieux voir les arrêtes fines et nombreuses.

 Je reconnais que l'aiguillette fait partie des poissons à arrêtes tout comme le rouget.
Je conseille donc cette recette pour les amateurs de poisson car c'est toujours le même problème, les arrêtes dès que l'on mange du poisson, mais un poisson sans arrêtes, je n'en vois guère sinon s'il existait, ça se saurait,

- Dans ce cas, il vaut mieux prendre un aiguillette de grande taille, car plus les morceaux seront petits, plus ce sera alors difficile à retirer les arrêtes.

- cout de revient : l'aiguillette n'est pas un poisson très cher, compter 6/7 euros le kilo, pour la ratatouille si l'on prend des légumes en provenance d'Espagne, cela doit revenir à 3/4 euros, le quinoa aussi est une céréale assez bon marché (2 euros environ le sachet de 500 gr), pour 5 personnes, je prends l'équivalent de 90/100 gr par personne,
 soit un coût total pour ce plat : 10 euros au maximum pour 5 personnes,

Pour la cuisson du poisson, il vous faut :

- une ou plusieurs aiguillettes, l'aiguillette peut peser jusqu'à 1  kg


- pour le court bouillon : soit préparer soit même le court bouillon, à savoir du gros sel, des feuilles de laurier de thym, ou éventuellement prendre un sachet déjà prêt,

- couper l'aiguillette en morceaux assez épais,


- faire chauffer de l'eau dans un fait-tout, rajouter alors le court bouillon, j'ai trouvé un sachet de mélange gros sel/herbes de Provence qui convient assez bien pour la cuisson du poisson


- dès que l'eau bout, plonger les morceaux de poisson et continuer la cuisson 15 mn environ, dès que le bouillon aura repris, baisser un peu le feu et laisser le bouillon cuire petit à petit,


- le temps de cuisson dépendra de la taille des morceaux, dès que les morceaux sont un peu cuits, (je les tâte alors avec une fourchette pour vérifier la cuisson), éteindre le feu, mettre un couvercle sur le fait-tout pour permettre à la chaleur de finir la cuisson du poisson.

- pour la ratatouille, il vous faut :

- des courgettes,
- 1 aubergine,
- des tomates,
- quelques oignons
- sel, poivre et herbes de Provence

- après avoir rincer les légumes, retirer seulement la peau des courgettes avec un économe (au lieu de tout retirer, on peut laisser un peu de peau entre 2 bandes de peaux retirées), et couper les en petits dés, faire de même avec l'aubergine,


- émincer les oignons et rissoler les dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive, quand ils ont commencé à blondir, retirer les et ajouter à la place les courgettes et aubergines, rajouter de l'huile d'olive car les aubergines boivent beaucoup d'huile, saler, poivrer et ajouter les herbes de Provence ainsi que les oignons

- laisser cuire 10 mn environ à feu doux avec un couvercle, en remuant de temps en temps


- pendant ce temps là, afin de retirer la peau des tomates, plonger les dans une casserole d'eau bouillante quelques minutes, retirer alors la peau et couper les aussi en petits dés


- rajouter les tomates à la cocotte et vérifier l'assaisonnement en sel, poivre et herbes de Provence, mettre le couvercle et prolonger la cuisson à feu doux pendant 30 mn environ,


Voilà c'est prêt, je sers souvent la ratatouille avec les nouvelles céréales, comme le boulghour, ou quinoa, (la cuisson de ces céréales est assez facile à faire, c'est souvent bien indiqué sur les paquets)

Aucun commentaire: