mardi 4 juin 2013

Il est 16h00, à la bonne heure...le Far breton

Pour continuer dans le thème Bretagne, un petit dessert à faire en famille puisque la recette en est toute simple, bon marché et surtout appréciée par tous : LE FAR ,

tiré du nom breton " le farz fourn ", "far" en latin signifiant blé, froment, gruau.

À l'origine, c'était une bouillie de blé dans laquelle on ajoutait des fruits secs, donc le far a toujours été un plat économique

Sa recette est un peu la base d'un clafoutis, mais à la place des cerises, on y ajoute des pruneaux secs, pour rester dans la recette originale, ou alors des abricots secs, pommes.

On peut aussi le déguster sans fruits, avec éventuellement un peu de rhum, de toute façon les ingrédients doivent être les mêmes à savoir farine, sucre, oeufs et lait, après il y a différentes variantes suivant qu'on aime le far plus sec, plus moelleux, on dosera alors les ingrédients différemment.

Pour ma recette de far, il vous faut donc :

- 200 gr de farine,
- 4 oeufs
- 150 gr de sucre en poudre
- 600 ml de lait
- quelques pruneaux d'Agen

- un grand plat en céramique à four, carré, rond ou rectangulaire

- cuisson au four : 1 h00 dans un four préchauffé à 180 °


- coût de revient : - de 3 euros le gâteau pour 3 personnes si on est très gourmand, 4-5 personnes pour des parts plus raisonnable, mais c'est trop bon alors avec 3 ados à la maison, c'est le genre de gâteau qui ne reste pas très longtemps sur la table.

- Dans un robot pâtissier ou un saladier, mélanger les oeufs entiers avec le sucre en poudre, puis rajouter la farine, et verser le lait petit à petit,



- faire préchauffer le four à 180 ° avec le plat à l'intérieur, (laisser le plat que quelques minutes seulement), prendre une noix de beurre et beurrer le plat chaud, ainsi la chaleur du plat fera fondre le beurre et ce sera d'autant plus facile de l'étaler.


- puis versez y la préparation, et rajouter les pruneaux en comptant 3 à 4 pruneaux par rangées suivant le goût de chacun.

- c'est toujours cette même problématique : faut-il prendre les pruneaux dénoyautés ou plutôt prendre des pruneaux entiers ?

à chacun de voir, il y a les pour et les contre, personnellement, je préfère prendre des fruits dénoyautés car pour les enfants, ce sera moins dangereux, et même pour les adultes, se casser une dent sur un noyau ce n'est pas terrible non plus surtout quand on s'y attend le moins.


- mettre au four à 180 ° pendant 1 heure, la cuisson est assez longue, tout comme pour un cake, le gâteau va gonfler puis s'essoufflera dès la sortie du four, ce qui est normal, et ainsi une croûte plus ou moins épaisse se formera sur le gâteau.



- bien attendre que le far soit bien froid pour le déguster, éventuellement ne pas hésiter à le mettre au frais


- une fois le gâteau dévoré, bien gratter le fond du plat , avec une cuillère, pour en enlever la croûte du fond,  c'est le meilleur morceau.

1 commentaire:

Specialites Bretonnes a dit…

Et bien avec votre recette on est guidé pas à pas...
Je suis ravi de découvrir votre blog, et de voir que vous aussi vous êtes en Bretagne !

Quelle plaisir de voir des articles et recettes sur nos spécialités... :)

Continuez comme ca !

Loic