mercredi 25 septembre 2013

"10 euros par jour pour nourrir ta famille mais comment fais-tu ?"

Aujourd'hui pas de recette mais une réponse à cette question qui m'est souvent posée par mes amis ou les auditeurs de ce blog, en effet souvent la 1ère question qui leur vient à l'esprit est "mais comment fais tu pour cuisiner pour 5 personnes pour 10 euros par repas ? 

Alors au lieu de répondre individuellement, je vais vous détailler ma façon de faire sous la forme des 10 commandements car d'autant plus qu'à l'heure actuelle je pense que nous sommes nombreux à vouloir faire attention à notre porte monnaie et aussi à vouloir manger plus sainement.

10 euros est une moyenne de prix par repas, en semaine, tout le monde mange le midi à l'extérieur et donc nous nous retrouvons donc tous en famille pour le diner du soir, ce qui fait donc un repas par soir, sauf pour le week end où bien sûr ce ne sont pas 10 euros par jour mais 10 euros par repas. 

C'est vrai qu'il devient de plus en plus difficile de tenir ce prix, je tourne plus autour de 12/15 euros, mais comme pour certains menus je ne dépasse pas la somme de 10 euros, comme pour les pizzas maison, les spaguettis bolognaise, la quiche lorraine etc, cela fait donc  bien une moyenne de 10 euros pour 5 personnes.

1) "rien dans l'alimentation tu ne jetteras"

Hé oui déjà bien avant de penser courses, achats, pensons déjà à ce que nous pourrions finir, et du coup remanger au repas suivant, je ne jette jamais de nourriture, déjà sur un point de vue éthique, je pense déjà à ceux qui ne peuvent s'alimenter correctement, puis aussi cela permet aussi de réduire un peu nos déchets.

Un exemple pour mieux gérer mes restes, comme je suis souvent seule à déjeuner le midi à la maison, du coup c'est restes pratiquement tous les midis dans le genre "gifoutout", ou "metsytout", pour un reste de pâtes par exemple, de l'emmental  râpé, au four et hop un petit gratin qui accompagnera 2 oeufs au plat par exemple, ou parce qu'il n'y pas grand chose au frigo, un petit sandwich jambon/beurre fait maison me calera tout aussi bien, et chez nous la viande ce n'est pas tous les jours.



Je compte souvent un repas à 2,50/3,00 euros par personne, alors si je ne dépense pas pour ce repas ou alors pas grand chose ce sera toujours un peu d'économies et ne dit-on pas "ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières",

Enfin pour aussi mieux élaborer ses menus, il faut aussi mieux gérer son stock, d'où mon commandement n°2

2)"placards, réfrigérateur tu rangeras"

ben oui avant aussi de faire le plein, il faut déjà savoir ce que l'on a.

Au réfrigérateur c'est plus facile, soit il est plein, soit il est vide, et je peux vous dire qu'avec 3 ados, le frigo est plus vite vidé que rempli, et il n'est pas toujours évident de leur dire de bien finir les bouteilles, pots, avant d'en commencer de nouveaux. 

Il m'arrive même parfois de cacher  les nouveautés et laisser en évidence tout ce qu'il faut finir, on les connaît bien nos ados.

Pour les placards d'épicerie, je reconnais que c'est un peu plus difficile, que celui qui a un placard bien ordonné lève la main, on a tous acheté quelques conserves, boites d'aliments pour le cas où mais que l'on n'a jamais ouvert, car déjà on ne s'en rappelle plus, d'autres boites s'étant invités juste devant, alors forcément les produits du fond sont bien cachés.

Alors de temps en temps, je vide ce placard, regarde les dates de péremption, mais là dessus pas de soucis, les conserves se gardent au minimum plusieurs années, et du coup je réorganise tout le placard en mettant justement ces vieilles conserves au 1er rang.

Pour les produits secs, genre lentilles, pois cassés, haricots secs, cela permettra ainsi de les cuisiner un peu plus souvent, d'autant plus que ces légumineuses sont vraiment excellentes pour la santé.

J'aurai tout l'hiver pour vous livrer les recettes qui vont avec.


Le commandement n°3 sera donc le suivant :

3) "conserves tu achèteras"

Hé oui on y pense pas souvent mais les conserves restent encore les aliments de base les moins chères et de plus très bonnes pour la santé.

Une conserve de sardines, maquereaux, thon coûte dans les 2 à 3 euros pour 2/3 personnes, et accompagné d'une salade verte sera vraiment un aliment très équilibré, pour les enfants, des tartines de pain à la sardine les ravieront j'en suis sûr.

Les conserves de légumes sont tout aussi bonnes, pour les haricots verts, je préfère de loin des conserves aux surgelés.

Après bien sûr rien ne vaut les légumes frais mais à défaut de pouvoir aller au marché tous les jours, une boite de conserve permettra quand même de bien s'alimenter, après marques ou pas marques, c'est à chacun de voir.



Donc nous voilà aux courses, donc le commandement n°4 sera :

4) "promos tu te méfieras"

Comme toute bonne ménagère de - de 50 ans, je reçois les prospectus des différentes grandes surfaces qui m'entourent.

Oui je pourrai éviter de les recevoir, mais après plusieurs années de "0 prospectus", j'ai décidé de reprendre le système, non pas que je veuille polluer la planète, mais déjà je n'étais plus au courant des nouveautés, on ne sait jamais, si je devais rater " la promo du siècle"

et puis entre ma boite aux lettres inondée et une boite mail inondée elle aussi ? que faire ? je verrai donc bien dans quelques temps.

Depuis quelques semaines, je fais aussi ma petite expérience, à savoir comparer vraiment ce que valent ces promotions, et je peux donc déjà dire que "promotions ne veulent pas dire économies", loin de là je dirai même.

En effet, ces pseudos produits en promotion sont déjà rien que des produits industriels, souvent des produits transformés en France, ça veut tout dire, que ce soient des produits alimentaires ou pas, alors comme je ne suis pas trop produits industriels, ça ne m'intéresse donc peu.

Enfin après comparaison  par rapport au produit vendu à l'unité il s'est souvent avéré que la vente en lots étaient soit au même prix qu'à l'unité X par le nombre de produits, soit plus cher.

Donc, même si je regarde le joli catalogue distribué, je vais déjà me poser la question "en ai je réellement besoin ?", puis comparer le prix, enfin me dire au final "est ce que cela vaut le coup de prendre la voiture, faire 30 kms aller/retour perdre du temps pour acheter non seulement cette promo mais en plus le ou les produits que je n'ai nullement besoin car si la grande surface nous fait une promo c'est aussi pour nous faire venir et dépenser plus non ?

 5) "les prix tu regarderas"

Le prix du produit est vraiment déterminant, mais je ne regarde pas que le prix du produit, mais plutôt son rapport au kg ou au litre.

En effet, j'ai déjà souvent remarqué une nette différence de prix entre une marque qui propose un produit plus petit, et une autre marque, voire la même marque qui va le proposer mais cette fois ci sous un format différent (genre un paquet de pâte sous la forme de 1 kg sera au meilleur prix au kg que les mêmes pâtes mais vendues dans des boites de 500 gr, et l'on sait bien que plus le conditionnement est petit, plus fort en sera le prix). 

Alors depuis je regarde bien les étiquettes de prix, je sais cela prend un peu plus de temps au magasin, je me suis rendu compte ainsi que je pouvais savoir réellement le prix de l'aliment au kg et ainsi comparer par rapport à d'autres magasins d'où le commandement n°6

6) "les prix tu compareras" 

Quand on connaît le prix de base des aliments c'est autant plus facile de comparer. 

Je ne dis pas de connaître tous les prix par coeur, mais de quelques aliments de base par exemple le prix du pain, des fruits, légumes, viande ou poisson, nos smartphones ont aussi cet avantage de servir de bloc note, car ainsi je peux déjà comparer les produits entre eux, les différents magasins, et donc à savoir vraiment si promos il y a.


Un exemple,  pour moi le prix de base du  poisson est entre 10/15 euros le kilo suivant les espèces, donc si je trouve du poisson en dessous, comme ce matin à ma grande surface des maquereaux à - de 4 euros le kg, je n'hésite pas à en prendre et je les congèle, d'où le commandement suivant.


6)  "liste de courses tu écriras"

Je pense qu'une liste de courses est vraiment primordiale à faire avant de commencer le moindre achat, non pas que l'on ne se rappellera pas de ce qu'il faut acheter, mais tout simplement parce que cette liste qui doit être faite au fur et à mesure de ce qu'il nous manque dans les placards et de nos besoins réels, est vraiment utile pour ne pas dépenser trop.

Par contre, je rajouterai que pour des ingrédients comme le poisson ou la viande il faut voir les prix pratiqués sur place. 

En effet, les prix fluctuant tous les jours, si notre envie de sole se réveille un jour où les prix sont au plus hauts, on risque très fortement de la payer très chère, alors que ce jour là, il peut tout à fait y avoir une promo sur le dos de cabillaud par exemple.

En conclusion, je dirai donc : voyez avec votre poissonnier, votre boucher les promos qu'ils proposent , il y a très souvent le poisson ou la viande du jour, et lui même vous dira les bons prix et de bons conseils quand à la façon de les cuisiner.

Les placards sont organisés, les courses achetés, maintenant on peut commencer la cuisine

7) "cuisine tu feras"

Ben oui un autre commandement important pour dépenser peu.

En effet, l'alimentation devient économique quand on la cuisine.

Je ne dis pas qu'il faille passer des heures à cuisiner, mais serait ce que quelques minutes par jour, ou même plus de temps si on ne cuisine que le week end par exemple, permet quand même de manger plus sainement et de payer moins cher qu'un produit déjà préparé.

De nos jours, il y a des aides de cuisson, préparation beaucoup mieux adaptés, auto cuiseur, four multi fonction, robots culinaires, micro-ondes, qui permettent assez bien de gagner du temps.

Puis on peut tout aussi cuisiner que le week end, et congeler ses plats pour le restant de la semaine.

Enfin aucun ne sera indifférent à une cuisine maison, pour les débutants, on a tous été débutant un jour, je vous racontera dans un prochain post mes ratés, mais je veux dire que la cuisine c'est comme pour tout le reste cela s'apprend, les blogs, livres, et même émission culinaires ne manquent pas maintenant.

8) "aux enfants tu feras participer"

hé oui les enfants sont parti prenant dans l'alimentation, déjà il y a tout le marketing des produits,  les marques savent bien nous prendre à l'affectif, si on veut être une bonne maman, un bon papa, il va de soi qu'il faut absolument acheter ce produit.

Hé ben non je ne rentre pas dans ce jeu, et j'ai toujours expliqué à mes enfants que l'amour d'un parent ne dépendait pas d'un achat, d'une marque et ainsi je leur expliquais à quoi servait la publicité.
   
Par contre, oui, il est de bon ton de faire participer les enfants à la façon dont les produits sont fabriqués, à leur cuisson, au bienfait d'une alimentation saine et variée, bref donner aux enfants une vraie éducation alimentaire.

9) "les repas familiaux tu prendras"

Un point aussi qui m'est cher, c'est le repas familial. Je trouve que ce point est important car il n'y a rien de mieux pour tous que de partager ce moment autour d'une bonne table, même si ce sont que de simples pâtes à la bolognaise.

Cuisiner pour toute la famille sera déjà plus économique, et puis on a tous envie de manger ensemble. 

J'ai eu l'occasion à travers mes voyages de voir comment cela se passait ailleurs, et je peux vous dire que l'individualisme et le non respect des heures est vraiment la pire des choses ce qui mène forcément à l'obésité devenu maintenant un vrai fléau mondial.

Aux Etats unis par exemple, il n'y pas pas de repas du midi, chacun se sert donc dans le frigo américain, mange à tout moment dès qu'il en éprouve le besoin un aliment tout prêt, sucré, saucé, ou sort éventuellement s'acheter son hamburger au drive in d'à côté, un américain prendra sa voiture même pour faire 200 mètres.

Pour nous français, ça fait drôle de voir ça, même mes ados en ont été tout surpris, et pourtant les snacks ils adorent ça, alors essayons de conserver au maximum nos habitudes alimentaires typiquement françaises qui paradoxalement sont le rêve pour un américain, à savoir partager un repas ensemble.

10) nous sommes donc au commandement n°10, le dernier qui sera " attention tu feras et mieux la santé te conserveras"

Ben oui il ne suffit pas de cuisiner, d'acheter malin mais il faut aussi penser à diversifier son alimentation, des fruits frais, des légumes frais, de production locale et de saison, il va s'en dire, moins de produits chimiques, industriels, et je pense que notre corps s'en souviendra.

Même si je reconnais que 5 fruits et légumes par jour deviendrait presque du luxe, franchement j'ai toujours trouvé cette idée absurbe, qui peut manger 5 fruits ou 5 légumes différents chaque jour ?

Une pomme par jour pourrait suffire amplement car ne dit-on pas "une pomme par jour et s'en éloigne le docteur"(an apple a day, keeps a doctor away")


Enfin pour finir ce post, de nature gourmande, je fais parti de ceux qui ont fait des régimes, perdus, repris, et reperdus mes kilos superflus, consulté, et même acheté des médicaments, mais depuis que j'ai repris une alimentation beaucoup plus saine, j'ai non seulement éviter à mon corps de jouer au yoyo de poids, mais en plus j'ai économisé des sous.

Quand je prends quelques kilos à la fin de l'hiver par exemple, alors oui je vais faire plus attention, éventuellement m'aider de conseils de spécialistes.


  Alors voilà j'espère que cet article vous aura plu et peut être aussi permis à vous aider à mieux cuisiner, maintenant si vous avez des commentaires, n"hésitez pas, le blog est fait pour cela aussi.




















1 commentaire:

Severine Hryc a dit…

Merci pour ces 10 commandements. Je tente de mieux gérer ma cuisine et ma liste de courses pour 2 adultes et 4 enfants... Pas évident mais je cuisine beaucoup... Ca aide !