lundi 6 janvier 2014

"J'aime la galette savez vous comment ? quand elle est bien faite, avec du beurre dedans..."

Aujourd'hui c'est le jour de l'Epiphanie et cette journée va donc clôturer cette quinzaine de jours de fête avec la traditionnelle galette des rois.

Depuis plusieurs années, je réalise moi même ma galette des rois, non pas que je souhaite ardemment la réaliser moi même mais plutôt par rapport aux économies réalisées.

En effet quand je vois le prix des galettes des rois dans certaines boulangeries flamber depuis plusieurs années pour plus ou moins des galettes industrielles, même si ce n'est que la pâte feuilletée, une galette réalisée à partir d'une pâte industrielle n'en reste pas moins une galette industrielle.

Malgré tout il reste encore quelques artisans qui réalisent encore eux même leur pâte feuilletée et donc proposent des galettes entièrement réalisées "maison" avec c'est sûr un prix plus conséquent.

Alors restant constamment dans le doute, "non non Madame notre pâte feuilletée est maison",  je préfère du coup tout réaliser moi même de A à Z.

Il n'y a aucune difficulté à réaliser une pâte feuilletée, seulement de la patience, la pâte peut se faire la veille et attendre au frais. Bien sûr on pourrait prendre de la pâte feuilletée tout prête, on en trouve en grandes surfaces, dans ce cas, privilégiez les pâtes pur beurre, et puis certains pâtissiers vendent aussi leur pâte feuilletée. Pour une 1ère ce sera toujours plus facile à faire.

 Pour réaliser donc ma galette des rois soit 2 disques de pâte feuilletée de diamètre de 25 cm de il vous faudra :

- du beurre bien sûr, soit l'équivalent de 250 gr de beurre mou
- 250 gr de farine
- 1 cuillère à café de sel
- 12 cl d'eau

- pour la crème à la frangipane :
- 10 cl de lait
- 1 jaune d'oeuf
- 2 cuillères à café de farine
- 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
- 100 gr d'amandes en poudre
- 100 gr de sucre glace
- 2 oeufs entiers
- 80 gr de beurre mou
- 1/2 gousse de vanille
- éventuellement 1 cuillère à café de rhum de cuisine

- pour la dorure :
- 1 jaune d'oeuf

- coût de revient : entre 5 et 7 euros suivant la taille de la galette

- temps de cuisson : 30/35 mn dans un four préchauffé à 220°


Sur la photo vous remarquerez un intrus : hé oui je me suis rendu compte qu'au moment de poser les ingrédients pour la photo que je m'étais trompée de produits en achetant le sachet vahiné ,

j'avais cru acheté un sachet d'amandes en poudre, à ma supérette ces sachets avaient été placés en tête de gondole, et il s'est avéré que c'était un sachet de noisettes en poudre,

alors prenez bien un sachet d'amandes en poudre pour réaliser la crème à la frangipane, avec de la noisette le goût n'est pas trop différent mais la galette n'est pas assez sucrée, cela me fera donc l'occasion d'en réaliser une autre

- tout d'abord réaliser une boule de pâte avec les 250 gr de farine, et 40 gr de beurre mou, le sel et l'eau


- former une boule compacte non collante, qu'il faudra reposer au frais (plutôt un endroit frais qu'un réfrigérateur car sinon la pâte va trop durcir) en faisant une incision sur le dessus de la boule et le tout recouvert d'un torchon



- pendant ce temps là préparer la crème à la frangipane, en commençant par tamiser la poudre d'amandes, la farine, et le sucre glace


- puis soit à la main ou à l'aide d'un robot pâtissier fouettez le tout avec le beurre en pommade et ajoutez y les 2 oeufs entiers et éventuellement d'un peu de rhum de cuisine, laissez cette crème en attente le temps de préparer la crème pâtissière


- en fouettant un jaune d'oeuf avec la cuillère à soupe de sucre en poudre
  
 puis ajoutez y les 2 cuillères à café de farine


 - faîtes chauffer le lait avec la 1/2 gousse de vanille et quand le lait est bien chaud, versez le dans la préparation sucre/jaune d'oeuf/farine en fouettant bien énergiquement et en reversant le tout dans la casserole afin de réchauffer le tout pour que la crème épaississe bien




- quand cette crème est bien épaisse reversez la dans le mélange amandes/sucre glace/farine/oeufs entiers


- bien remuez le tout et mettre au frais tout comme la pâte dans un endroit frais et non le réfrigérateur car sinon la crème risque de trop durcir elle aussi


- quand la boule de pâte a reposé 2 heures au frais, la reprendre et commencer par étaler le beurre entre 2 feuilles de papier sulfurisé afin d'en obtenir une bande rectangulaire



- reprendre la pâte précédente et étalez là de forme rectangulaire elle aussi et étalez le beurre sur cette pâte


- pliez la pâte en 4 en couvrant bien le beurre


 - et former un pâton qu'il faudra recouvrir d'un torchon et mettre au frais pendant 1 heure


- au bout d'1 heure reprendre la pâte, tournez la d'un 1/4 de tour et abaissez la, repliez là en 3 ou 4 et reposez la encore pendant 1 heure au frais, recommencez cette opération 2 fois de suite soit encore 2 heures de repos

- toute cette pâte peut se réaliser la veille, il suffira alors de mettre la pâte finale au frais toute la nuit



 - quand la pâte feuilletée a reposé au minimum 4 heures, abaissez là sur 2 cm d'épaisseur et à l'aide d'un gabarit posé sur une feuille de papier sulfurisé formez 2 disques de 25 cm environ
 

- prendre l'un des disques et à l'aide d'une poche à douille versez y  la crème à la frangipane en commençant par le milieu et en formant une forme de spirale et en s'arrêtant 2 cm avant la bordure extérieure

 

- ajoutez y alors la fève puis mouillez le bord à l'aide d'un pinceau imbibé d'un peu d'eau

- reprendre l'autre disque et posez le dessus bord à bord, puis retirez en le papier sulfurisé, bien appuyez sur les bords

- avec un couteau formez des rosaces, éventuellement formez un petit feston tout autour de la galette


- et badigeonnez le tout d'un peu de jaune d'oeuf pour la dorure


- enfin faites cuire la galette dans un four préchauffé à 220° pendant 30/35 mn environ



- s'il reste de la pâte ou pour tous ceux qui n'aiment pas la galette à la frangipane, on peut tout aussi faire une galette version poires chocolat

- il suffira de rajouter quelques poires émincés sur une couche de chocolat fondu



- ou sinon en enveloppant le reste de pâte feuilletée d'un film alimentaire celle ci se garde quelques jours au réfrigérateur pour réaliser des feuilletées au fromage par exemple (recette dans quelques jours)




Prochaine recette : feuilletés de boudins aux endives

Aucun commentaire: