lundi 3 février 2014

Nouvel An chinois ou Chandeleur ? du coup 2 recettes aux choix : porc au caramel et gâteau de crêpes

Ce week end a été marqué par 2 évènements gourmands : le nouvel an chinois et la chandeleur.

Vendredi 31 mars a donc marqué le nouvel an chinois par l'entrée de l'année du cheval.

D'origine asiatique de part ma maman (hé oui vous savez tout), s'il y a un évènement à ne pas manquer dans l'année c'est bien celui ci.

Ce nouvel an est aussi appelé "fête du Têt" pour les vietnamiens, et c'est donc un jour de retrouvailles, de recueillement aussi pour les disparus, et de repas traditionnels.

En ce 1er jour de l'année, on va donc chasser les mauvais esprits et espérer une année prospère.

J'essaye donc de cuisiner pour ce jour des plats typiquement asiatiques, comme les nems (prochainement sur le blog) ou le porc au caramel.

Le porc au caramel est un met très apprécié, ce mélange sucré/salé, et de plus très facile à réaliser.

Pour cuisiner donc ce porc au caramel (pour 4 personnes) il vous faudra donc :

- 800 à 1 kg de viande de porc de type échines, ou des escalopes de porc,
- quelques échalotes
- du poivre noir moulu 
- un peu de sauce nuoc man
- du sucre en poudre, pour faire un caramel

- et une cocotte à fond épais

- coût de revient : le porc au caramel comme beaucoup de plats asiatiques est un plat vraiment économique, l'échine de porc est un morceau de porc peu onéreux beaucoup moins cher que des côtes de porc

- temps de cuisson : alors c'est là la problématique, le porc au caramel demande beaucoup beaucoup de temps de cuisson, idéalement entre 3 et 4 heures de cuisson à feu très très doux, alors si l'on ne dispose pas toujours de ce laps de temps, on peut tout à fait le cuisiner en 1h30/2h00 (quand même !)

Mais je reconnais que plus le temps de cuisson sera long meilleur en sera le goût, la sauce se caramélisant petit à petit, par contre il faut absolument que la cuisson se fasse sur feu très très doux sinon le porc va risquer de brûler faute de sauce qui ce sera alors tout évaporée.

2ème point important aussi : la sauce nuoc man, qui a l'origine est une sauce à base de poissons fermentés dans une saumure, est une sauce très très forte, alors surtout ne pas la renverser sur soi ou sinon on va attirer tous les chats du quartier, mais je vous rassure en vous disant que cette odeur ne se retrouve pas du tout après cuisson, heureusement.


- tout d'abord couper en fines lamelles les échines de porc, plus c'est fin mieux ce sera à la cuisson, la cuisine asiatique demande souvent à émincer finement de la viande ou des légumes, car en effet les asiatiques mangeant avec des baguettes, il est alors d'autant plus facile d'avoir des morceaux très très fins


- faire de même avec les échalotes


- puis avec 100 gr de sucre en poudre et un peu d'eau préparez un caramel


- pendant ce temps commencer à faire bouillir la viande dans une cocotte, verser l'eau jusqu'à 1 à 2 cm de plus que la viande, écumer si nécessaire


- quand le caramel a pris une bonne couleur, versez y alors 4 à 5 cuillères à soupe de nuoc man en remuant avec attention, le caramel est brûlant


- puis versez y les échalotes émincées et le poivre moulu (1 à 2 cuillères à soupe) bien remuer



- et reversez le tout dans la cocotte de porc


- baissez le feu, prendre alors un feu doux voire très doux et faites mijoter le tout pendant au minimum 2 heures voire beaucoup plus (idéalement 3 à 4 heures)


- vérifier de temps en temps l'état de la sauce et remuer


- à servir bien sûr accompagné d'un bol de riz parfumé thaï





Et la chandeleur dans tout ça ? la suite demain...

Aucun commentaire: